#NigeriaAt57 au rythme de 5 chansons !

tumblr_na8hcnl5kf1s025jpo1_500

Parce qu’unE africainE sur six, et unE Ouest-AfricainE sur cinq est nigérianE > (La vrai question est de savoir où n’est-il pas possible de trouver unE NigerianE ?).

Parce que ce pays fascine par sa complexité, la grandeur des femmes et hommes faisant son histoire.

Parce qu’une Afrique sans ce grand pays est à peine concevable : Happy Independence Day Nigeria !

It is a day for thanks giving, reflection and re-dedication. It is also a day for remembrance. We should remind ourselves of the recent journey from 1999 – 2015, when our country happily returned to democratic rule.
– Discours du Président Muhammad Buhari ( 1 octobre 2017)

Enfin, parce que la musique adoucit les moeurs, unie les peuples par-delà leurs différences et est un excellent miroir social, c’est avec cinq chansons nigérianes mythique, politique, rythmique, que la rédaction d’Afriknow célèbre le ‘Géant d’Afrique’.

1.Fela Kuti :

L’intemporelle et indétrônable. Le patriarche de l’Afrobeat. L’insoumis cactus au coeur si tendre et aux épines si affutées.

Que dire ? On admire, on se laisse prendre … possession !

2. Nneka Egbuna :

Reggae, soul and truth. Féministe, afro-optimiste, d’un engagement transcendantale. Tête forte et porte-parole des femmes oppressées.

We should all be feminist !

3. Bukola Elemide aka Asa :

Jazz, Soulfolk et indie. Asa, c’est la générosité, la subtilité, l’élégance mais la puissance.

You see, if you’re walking in a market place
Don’t throw stones
Even if you do, you just might hit
One of your own

4. Ayodeji Ibrahim Balogun aka Wizkid :

Neo-afrobeat. Pouvons-nous dire qu’il y un avant et un après Ojuelegba ? Ce single à la profondeur et l’esprit des chansons intemporelles. Un brin de nostalgie, l’hymne d’une Afrique battante.

Digne successeur de Fela, jeune prodige pour qui ‘Only sky is the limit’, c’est l’Afrique tout entière que Wizkid sublime.

5. Ujah Michael Idibia aka 2Face Idibia :

Chantre de la beauté africaine, cette chanson est à la fois l’hymne des amoureux et un baume pour les coeurs esseulés. Avec elle, s’est des millions de jeunes femmes et filles africaines qui se sont senties aimées, célébrées … enfin !


Un petit extra pour célébrer la douceur des années post-1980 début 1990. Tous africains de l’Ouest est pris d’une nostalgie de cette époque de paix et de tranquillité relative ; époque inconnue pour certains, mais gravée dans l’imaginaire collectif.

Alors, voici un duo mythique pour tous nigérianEs, composé de celui qu’on appelait le « Minister of enjoyment » King Sunny Ade.

‘Wait For me’ c’est la promesse de l’amour, la certitude de lendemain heureux, mais le choix du vivre bien dans le présent. Un peu comme le Nigeria, un peu comme le continent.

 

Publicités

Commentez, Partagez, Aimez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s