À Demain

Ce soir, je pars dans le regret du pays noir.

Ce soir, je pars, le coeur lourd sans dire au revoir.

Le regard vide. La tête pleine de rêves.

Ce soir, je pars, tel un soldat après la trêve.

J’abandonne ma très douce terre natale.

J’irais dormir très loin de sa beauté fatale.

Mais … je reviendrais dans la fraîcheur de l’aube.

Lui raconter mes récits du bout du globe.

c. Ian Berry. Dakar, Sénégal (1970)
  • Photo de couverture : c. Jeune couple. Mali. Rémi Benali

Souleymane Tidjani

Publicités

Commentez, Partagez, Aimez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close