Quand la colère des migrants africains grondent silencieusement dans les rues de Tel-Aviv.

African migrants take part in a protest at Rabin Square in Tel Aviv

No more prison, no more deportation. We are refugees, we need asylum.”

Dans une manifestation qui étonne par son silence et sa non-violence, des milliers de réfugiés africains tentent de se faire entendre en Israël. Ils étaient trente milles selon les estimations, à demander d’avoir un statut, celui au moins de demandeurs d’asiles et d’être reconnus par leur terre de refuge. Ils y dénoncent la lenteur judiciaire et le manque de volontarisme politique entourant la régularisation de leurs situations.

Par ailleurs, il faut comprendre que plusieurs milliers d’entre eux jouissent non seulement d’une liberté de mouvements limitée, étant détenus de manière abusive au sein de centres de détention comme ceux de Shadot ou Holot. Mais surtout que la loi permet de les y maintenir toute une année sans procès, et donc sans statut légal, sinon celui de clandestin.

Pour pallier aux flux grandissants de migrants africains, l’État hébreu, a mis en place deux solutions :

  1. l’expulsion volontaire : Israël, pourtant signataire de la convention du 28 juillet 1951 relative au statut de réfugiés, qui stipule à son Article 14 : 1) « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. »n’hésite pas à proposer l’expulsion aux « immigrants », qui sont considérés comme des demandeurs d’emplois et non d’asile, et ce moyennant un paiement. Et,
  2. l’érection d’une clôture électronique tout le long de sa frontière avec l’Égypte.

À entendre les propos des responsables politiques israéliens, comme ceux tenus par la député et membre du parti du premier ministre, Likoud, Miri Regev qui disait à cet effet que : « Si cela tenait qu’à moi, on les renverrait dans leur pays, » ceux que le ministre de l’intérieur nomme les « infiltrés » ont alors peu de chance de voir leurs conditions s’améliorer.

Sources: Jeuneafrique.com, france24, ThetimesofIsraël.

Marlyatou Dosso.

 

Publicités

Commentez, Partagez, Aimez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s